NC 856 Norvigie


Norvigie

 

 

- Catégorie: avion léger de liaison
- Constructeur: SNCAC
- Fabrication: 1949
- Dans l'ALAT: 112 exemplaires

 

 

 

 

 

 

 

Caractéristiques techniques:


- Emploi: liaison, école
- Nombre de places: 3
- Motorisation: Moteur SNECMA-REGNIER 4LO4 ou 4LO8
Hélice bipale à pas variable
- Puissance: 147 CV à 2340 t/mn
160 CV à 2400 t/mn
- Carburant: essence 80-87
- Consommation: 34 litres/heure
- Vitesse maximale: 250 km/h
- Vitesse de croisière: 180 km/h
- Plafond: 3000 mètres
- Autonomie: 3 h 30 mn
- Poids à vide: 700 kg
- Poids maximal: 1100 kg
- Charge: 400 kg
- Dimensions: H= 2 m ; L= 7,66 m ; l=1,15 m
- Envergure: 12,05 m

 

Historique


Ayant effectué son premier vol le 12 mars 1949, le NC 856 était un appareil très élaboré.

Monoplan à aile haute haubanée à flèche négative et à volets de courbure, ses ailes sont entoilées comme son fuselage qui comporte une double dérive. Le train principal est articulé et muni d'amortisseurs latéraux. Le moteur est un 4 cylindres en ligne inversés avec démarreur à inertie lancé par un moteur électrique ou par une manivelle.

Les volets sont actionnés par une commande manuelle à 5 crans. L'habitacle très largement vitré offre 2 places côte à côte avec double commande et un siège arrière. En outre, l'appareil est conçu pour transporter un blessé couché et effectuer des missions photographiques verticales ou obliques.

Arrivé en 1953 dans l'ALOA (Aviation Légère d'Observation d'Artillerie, appelée à devenir l'ALAT en 1954), la totalité des 112 appareils construits y sera affectée.

Le Norvigie ne fut que modérément apprécié tant à cause de sa complexité que de ses modestes performances.

En école ou en unité, il sera cantonné dans les missions de liaison, à l'entraînement à la navigation ou au vol de nuit.

Il sera rapidement abandonné au profit d'appareils mieux adaptés.

Ailes